Aussi appelé « psychologie de la pertinence », la Maïeusthésie, est une approche qui envisage la thérapie comme une « naissance à soi-même ».

Thierry Tournebise (né en 1951) est le fondateur de cette approche de communication thérapeutique qu’il a appelé la “Maïeusthésie”.

Cette appellation provient du mot grec maieutk, “(art) d’accoucher quelqu’un” et du mot indoeuropéenne aisthanesthai, “sentir, percevoir”. La Maïeusthésie désigne donc “l’art d’être sensible au processus d’accouchement, de naissance du Soi”.

 

Nous sommes composés de tous les Êtres que nous avons été mais aussi des Êtres de nos parents, grands-parents, etc. Tous ces êtres peuvent revendiquer quelque chose restée en suspend.

La Maïeusthésie est donc une approche où nous allons rencontrer les Êtres en vous qui appellent pour les reconnaître et valider ce qu’ils ont ressentis lors d’événements traumatiques.

Qu’est-ce qui se passe lorsque nous portons plus ou moins consciemment le poids d’un traumatisme ?

Lors d’un traumatisme, votre psyché se fragmente (s’auto-clive) pour se préserver quand elle sait qu’elle ne sera pas apte à gérer le traumatisme. Elle met ensuite cette partie de vous de côté et compense ce manque pour que vous puissiez continuer de vivre.

 

Votre Soi cherchera toujours à redevenir complet, en réintégrant les Êtres de vous en attente de réhabilitation. Pour se faire, votre Soi pourra générer un symptôme, souvent considéré comme indésirable (cela peut-être une simple gêne ou quelque chose qui vous empêche de vivre sereinement votre vie).

Contrairement à d’autres approches psychologiques qui cherchent à éradiquer ce symptôme, la Maïeusthésie considère le symptôme comme le chemin qui permet justement de retrouver l’Être de vous qui a été nié ou oublié.

 

Lors d’une séance de Maïeusthésie, nous irons donc rencontrer ces Êtres niés pour les accueillir dans leurs ressentis.

Dans cette approche psychologique, il n’est pas question de nier ce qu’il s’est passé ou de vouloir rassurer, guérir, soulager ou juger. Il est  question d’accueillir le ressenti de ces Êtres et d’accueillir ce qu’ils ont à dire.

Quand les Êtres se sentent véritablement rencontrés, reconnus et entendus, ils peuvent réintégrer votre Soi, c’est ce que l’on appelle la remédiation. Cette reconnaissance de ces Êtres et cette remédiation permettent généralement et très naturellement, un apaisement vis-à-vis de votre situation avec une possible disparition du symptôme. Ce symptôme disparaît non pas parce qu’il y a eu « guérison » mais parce qu’il n’est alors plus nécessaire.

 

Enfin, cette approche ne nécessite pas de revivre un événement traumatique. Ainsi il n’y a pas de risque de re-traumatisme pour l’être que vous êtes aujourd’hui.

Pour en savoir plus :

Plus d’informations sur la Maïeusthésie : Ici.

Articles de Nexus sur la Maïeusthésie :Ici.

Qui et pourquoi faire une séance ?

Tout le monde peut faire une séance de Maïeusthésie (enfant, adolescent et adulte).

Et les symptômes peuvent être de natures variées (psychiques, psychosomatiques, relationnelles, comportementales…).

Vous pouvez donc venir aussi bien pour une psychothérapie, une consultation thérapeutique épisodique ou une séance de développement personnel.

En plus d’être différents, les symptômes peuvent être précis comme ils peuvent n’être qu’un ressenti ou une sensation diffuse (de gêne ou de mal-être par exemple).

 

Liste non-exhaustive de sujets qu’il est possible d’aborder :

  • Traumatismes ;
  • Dépression ;
  • Mal-être pendant ou suite à une situation de crise, une séparation, un deuil ;
  • Schémas relationnels asservissants/épuisants dans votre vie personnelle, familiale (couple, enfants, parents, amis…) ou professionnelle ;
  • Addictions (cigarette, drogue, alcool, travail, sport…) ;
  • Blocages, troubles et phobies :
    • Manque de confiance en soi, manque d’estime, timidité excessive ;
    • Glossophobie (peur de parler en public) ;
    • Agoraphobie (peur des lieux publics, des espaces ouverts) ;
    • Ochlophobie (peur de la foule) ;
    • Claustrophobie ;
    • Angoisses, état anxieux ;
    • Gestion difficile des émotions et/ou du stress ;
    • Soumission psychologique ;
    • Oniomanie (dépenses compulsives)
    • Peur des chats, des chiens…

N’hésitez pas à me contacter pour toute information complémentaire, même si votre sensation de gène n’est pas listée ci-dessus.
Il est très probable que la Maïeusthésie puisse vous aider à la surmonter.

Lors de la première rencontre, nous échangeons ensemble sur ce qui vous amène à consulter (symptôme, événement traumatique, blocage ou difficulté passagère)

La Maïeusthésie une écoute thérapeutique.

Nous avons une entretien verbal qui se fait en face à face ou par téléphone.

 

Il s’agit d’une psychothérapie brève et une à 3/4 séances peuvent suffire. Ce sera à vous d’en décider.

D’une manière générale, cela dépend de la situation que vous souhaitez voir évoluée. Si quelques séances suffissent souvent pour une difficulté passagère, une dépression peut nécessiter un suivi plus long.

 

Si d’autres séances de Maïeusthésie sont envisagées, nous ferons alors le point lors de la séance suivante, sur ce qui s’est passé pour vous depuis notre dernière rencontre. Ensuite, nous discuterons de ce que vous souhaitez aborder pendant la séance à venir.

Tarif et durée d’une séance

Le tarif d’une séance est de 80€.

Cette somme est à régler :

  • En espèces ou en chèque pour une séance en présentiel ;
  • En paiement à l’avance, par virement bancaire, pour une séance en ligne.

Une séance de Maïeusthésie dure entre 1h et 1h30 pour les adultes et 1h pour les enfants (en présentiel uniquement pour ces derniers).

Les séances sont sur rendez-vous. Elles peuvent se dérouler à mon cabinet ou par téléphone (WhatsApp pour les appels hors France).

fr_FRFrench